Singap’ is free: Carnets de voyage en Asie

Bangkok, Thailande

A peine une semaine passée à Singapour depuis notre retour du Cambodge et on met déjà la cap vers Bangkok, capitale de la Thailande. Histoire d’élucider ce qui est peut être pour certains un mystère, les billets d’avions ne sont pas très chers ici si on s’y prend à l’avance (en l’occurrence 6 mois avant le départ), plusieurs compagnies low cost se font concurrence, et on peut donc voyager pour pas cher!

Bref, après un week end à la campagne, on restera dans la ville. La première impression de Bangkok est différente de tout ce qu’on a vu jusqu’à présent. L’aéroport est immense, moderne, propre… Pas trop loin du centre ville, une demi heure de taxi. La ville dort déjà alors qu’il n’est « que 1 heure du matin ». Les rues sont plutot propres et ont l’air sures. Etonnant.

Bangkok, ça signifie :

  • en thaï : กรุงเทพมหานคร อมรรัตนโกสินทร์ มหินทรายุธยา มหาดิลกภพ นพรัตน์ราชธานีบุรีรมย์ อุดมราชนิเวศน์มหาสถาน อมรพิมานอวตารสถิต สักกะทัตติยะวิษณุกรรมประสิทธิ์ (Comme vous pouvez le constatez, le Thai est assez indigeste comme langue…)
  • sa transcription : Krung Thep mahanakhon bowon rattanakosine mahintara ayuthaya mahadilok popnopparat ratchathani buriromudomratchaniwet mahasathan-amonpiman-avatansathri-sakkathatitya visnukamprasit
  • en français : « Ville des anges, grande ville, résidence du Bouddha d’émeraude, ville imprenable du dieu Indra, grande capitale du monde ciselée de neuf pierres précieuses, ville heureuse, généreuse dans l’énorme Palais Royal pareil à la demeure céleste, règne du dieu réincarné, ville dédiée à Indra et construite par Vishnukarn »

Après une « bonne » nuit de sommeil dans une auberge de jeunesse, réveillés par les travaux, nous partons à l’assaut du principal attrait touristique de la ville: le Wat Pho et le Palais royal.

Sous un soleil de plomb...

Sous un soleil de plomb...

Le Wat Pho est un grand complexe de temples. Les temples sont partout à Bangkok, on pourrait appeler cette ville Budha City. Le Wat Pho est un des plus vieux monuments de la ville et il est célèbre pour abriter un Boudha couché géant.

Le Boudha couché

Le Boudha couché

Tout autour du Boudha se trouve de nombreux temples, tous plus décorés et colorés les uns que les autres.

Rangée de boudhas

Rangée de boudhas

Un des temples du Wat Pho

Un des temples du Wat Pho

En face du Wat Pho, le Palais royal. Il est entouré d’une grande muraille qui constitue une enceinte protégée. L’intérieur abrite… des temples, un musée, et certains bâtiments officiels.

Le palais royal

Le palais royal

Une fleur que je trouvais jolie...

Une fleur que je trouvais jolie...

Tout est fait pour briller, et ça marche. Tout est doré, des statues aux palais, un des temples abrite la fameux bouddha d’émeraude. Il est tout petit, tout vert et on ne peut que l’apercevoir de loin, mais les autochtones le vénèrent.

Dans le grand palais

Dans le grand palais

Dans le grand palais

Dans le grand palais

Dans le grand palais

Dans le grand palais

Une visite virtuelle vaut mieux qu’un long discours…

L’après midi, nous allons à Chatuchak. C’est un immense marché plus ou moins à ciel ouvert. Il faut plusieurs jours pour en faire le tour. On y trouve aussi bien des boutiques de créateurs locaux, que des magasins d’artisanat ou de contrefaçons. Tout est bon marché (ou presque), que ce soit des antiquités ou des t-shirts, tout le monde y trouvera son compte.

Un charmant jeune homme fait mousser le thé thai

Un charmant jeune homme fait mousser le thé thai

Chatuchak

Chatuchak

Et pour bien finir la journée, après un diner le long du fleuve, direction le Vertigo. Situé au sommet d’un gratte ciel, sur un hôtel, c’est un bar plutôt chic et très sympa. On se contentera d’un cocktail ;)

En haut du Vertigo

En haut du Vertigo

Deuxième jour à Bangkok, nous déambulons dans la ville, visites de…. temples! avec des… bouddhas!!

Un boudha doré

Un boudha doré

Et notre premier week end à Bangkok n’aurait pas été complet sans un détour par Chinatown, le quartier chinois. L’ambiance est complètement différente. Les habitants sont chinois, ca grouille, ca vit, des odeurs partout, de la nourriture, des commerçants aussi.

Chinatown

Chinatown

Un marchand d'épices

Un marchand d'épices


Finalement, Bangkok fut une agréable surprise, beaucoup de choses intéressantes à voir, touristique et à la fois pittoresque, je crois que je vais guetter la prochaine promo sur les avions…

Retrouvez le reste des photos ici

Kep et la campagne cambodgienne

Fin octobre, nous partons avec des amis pour Phnom Penh, capitale du Royaume du Cambodge. On avait réservé les billets longtemps à l’avance pour pas très cher, et quelques jours avant notre départ, on ne sait pas encore trop que faire là bas. Nous décidons de partir passer le week end dans le sud du Cambodge, à 2-3 heures au sud de Phnom Penh. Direction Kep, ou Kep sur mer si on s’en tient à l’héritage français encore présent au Cambodge. Le Cambodge n’est indépendant que depuis 1953, à la fin de la guerre d’Indochine.

A peine sorti de l’aéroport, on retrouve une ambiance quelque peu similaire aux autres pays que nous avons visité jusqu’à présent. Une différence nous frappe, les échoppes ambulantes ne vendent pas de nouilles frits ou chips à la crevette, mais bien du pain! Les Français ont laissé cette coutume, et la baguette semble être assez populaire. On s’en sert notamment pour préparer le fameux sandwich pâté…

Du pain

Du pain

Comme d’habitude, nous croisons des bus bondés jusque sur le toit, des voitures tractées par des boeufs, et des motos montées par 4 à 5 personnes! Après quelques heures de pistes et des paysages magnifiques entre rizières, campagne et quelques monts au loin, nous arrivons sur la côte sud du pays, dans la ville de Kep. Ce fut une ancienne cité balnéaire française, le parc voisin du Bokor abrite encore une ville fantôme avec des centres de loisirs, casinos construits pour l’occasion, mais qui ont par la suite été abandonnés…

En route pour Kep

En route pour Kep

Notre guesthouse est tenue par un Français, Jean-Luc qui nous aidé a préparé ce voyage. Le Bout Du Monde porte bien son nom, perché sur une colline, face à la mer… Nos huttes sont superbes, on y a tourné le film Holy Lola. D’ailleurs, si vous connaissez, peut être reconnaitrez vous quelques images…

La vue depuis notre hute

La vue depuis notre hute

Après un repas préparé au rythme du pays (premier contact avec le sandwich paté local), nous prenons la route, à cheval sur nos motos. C’est ma première sur une moto manuelle, et ça se fait bien!

En route

En route

Un plein, et marché conclu

Un plein, et marché conclu

C’est aussi la première fois que je double un éléphant sur la route…

Pas de but particulier à notre balade, on prend plaisir à découvrir la campagne, ainsi qu’à se reposer et déguster les plats locaux. L’amok de poisson est un vrai régal… Il s’agit d’un filet de poisson cuit dans une préparation à base d’oeuf (ça ressemble un peu à un flan, en plus liquide), et d’un mélange d’épices à la noix de coco.

Amok

Amok

Le lendemain, nous prenons un petit bateau pour aller sur l’île aux lapins, en face de Kep. L’eau est claire, et le temps semble avoir encore moins d’emprise sur cette petite île où se mélange population très locale et quelques touristes. Les plages sont sympas, l’eau est bonne. Les habitants y cultivent des algues.

Rabbit island

Rabbit island

Coucher de soleil à Kep

Coucher de soleil à Kep

Pour terminer notre voyage, retour à la capitale, Phnom Penh. Ce week end là se déroulait le Water festival (festival de l’eau) avec de nombreuses festivités et courses de bateau sur le fleuve qui traverse la ville.

Water festival

Water festival

Dans un bar colonial

Dans un bar colonial

Beaucoup de monde dans les rues, on a juste le temps d’apercevoir quelques temples, il faudra revenir les visiter, il est déjà l’heure de rentrer à Singapour…

Et le reste des photos…

Shopping à Hanoi

Le dernier Gucci est déjà sorti à Hanoi, la toute dernière collection, façon GI américain… avis aux amateurs!

Gucci US Army

Gucci US Army

Open Water Diver

Début Septembre (oui, ça fait loin, mais on a une série d’articles en stock, le retard est presque rattrapé…) nous avons passé notre Open Water Diver.

L’Open Water Diver mais qu’est-ce que c’est?

Le PADI Open Water Diver est une certification délivrée par l’association de plongée sous-marine PADI. Elle permet, après avoir suivi les parties théorique et pratique, de pouvoir pratiquer la plongée sous-marine en plongeant avec un binôme de même niveau.

PADI

PADI

Comment ça se passe?

Vous commencez en piscine et progressez vers le milieu naturel en assimilant les connaissances de base au fur et à mesure que vous progressez.

Nous avons ainsi d’abord lu un livre pédagogique sur la plongée puis nous avons passé un test écrit théorique sous forme de QCM.C’était comme un retour à l’école, aux révisions de dernières minutes, on oublie vite ce que c’est !

Ensuite, nous avons effectué une séance de plongée en piscine à Singapour. Nous avons ainsi fait une série d’exercices pratiques: gestion de notre flottaison, nettoyage du masque sous l’eau, déplacement sous l’eau, apprentissage d’un langage sous forme de signes pour communique sous l’eau… et pour assurer notre sécurité sous l’eau: utilisation d’une source d’air alternative, remontée en urgence…

Nous avons ensuite passé le weekend à Aur, une île sur la côte Est de la Malaisie, après Tioman et Rawa où nous avions passé de précédents weekends. Le voyage n’est pas de tout repos, 3 heures de route, puis 5 bonnes heures de bateau, 2 heures de sommeil et on met les bouteilles!

Carte Pulau Aur

Carte Pulau Aur

M’enfin, on garde le meilleur pour la fin, l’île est quand même plutôt accueillante! Nous y avons effectué 4 plongées durant lesquelles nous avons à nouveau effectué une série d’exercices, expérimenté la plongée en cas de courant et aussi exploré les fonds marins pour notre plus grand bonheur…

Le soleil se lève, première plongée

Le soleil se lève, première plongée

Alors, ces poissons?

Alors, ces poissons?

Moi, je redescends

Moi, je redescends

Et puis, on sait que vous regardez surtout les images alors voici quelques photos de notre week end. ;)

Pulau Aur

Pulau Aur