Singap’ is free: Carnets de voyage en Asie

Yogyakarta et le volcan Merapi, Java centre, Indonésie

Retour à Java, après avoir gravi quelques un de ses volcans, mais cette fois c’est dans la partie centrale de l’île que nous allons, à Yogyakarta, ou Jogja pour les intimes!

Un becak

Un becak

 

Cette ville est surtout une porte d’entrée à Java pour visiter les temples de Prambanan et Borobudur, on vous y emmènera dans un article à paraitre bientôt! Yogyakarta, c’est la capitale d’une province gouvernée par un sultan (la seule en Indonésie, bénéficiant d’un peu plus d’autonomie que les autres). Il est donc tout naturel que le palais du sultan soit l’une des principales attractions de la ville.

Yogyakarta

Yogyakarta

 

Pour y aller, en becak (tricycle sur lequel votre chauffeur pédale derrière vous) ou à pieds, il faut se diriger vers le kraton. C’est une vieille ville fortifiée abritant principalement des habitations et le fameux palais.

Bon, je ne vais pas vous faire un long discours, quelques photos seulement, et si vous vous rendez là bas, essayer de louer les services d’un guide car le lieu lui même n’est pas très causant, et l’histoire est intéressante!

Kiosque à l'intérieur du palais

Kiosque à l'intérieur du palais

 

 

Dans le kraton

Dans le kraton

 

 

Non loin du palais, le chateau d’eau datant de 1765, ancien complexe de détente du sultan et de son harem, constitué de plusieurs bassins d’eau et aujourd’hui restoré.

Chateau d'eau

Chateau d'eau

 

Et puis, Yogyakarta est aussi une ville artistique. Pas mal d’art traditionnel javanais (sculptures, marionettes…) et aussi des artistes plus contemporains aux alentours de la rue Malioboro. Notamment pas mal de batiks plus ou moins réussis et dont les prix sont plutot variés, mais certains valent le coup, il faut chercher!

Spectacle de marionettes

Spectacle de marionettes

 

On ne peut pas parler de Java et Yogyakarta sans évoquer le Merapi, le plus actif des volcans d’Indonésie! C’est aussi et surtout un volcan sacré pour les populations locales qui lui font des offrandes lorsque son activité devient un peu trop menaçante… La dernière éruption fin 2010 a malheureusement fait plusieurs victimes, causé la fermetures du temple de Borobudur, perturbé le traffic aérien et recouvert de cendres toute la région…

Volcan Merapi

Volcan Merapi

 

Rizières devant le Merapi

Rizières devant le Merapi

 

On ne s’est pas aventuré sur le cratère cette fois ci, mais nous nous sommes baladés sur les conterforts, entre rizières et cocotiers, avec une vue magnifique sur le cone qui crachait de la fumée, impressionant!

Le cratère du Merapi

Le cratère du Merapi

Vous en voulez encore? Voilà le reste des photos :)

 

 

Infos pratiques

  • Vol Singapour – Yogyakarta avec Air Asia. Comme d’habitude, environ 200SGD A/R, moins en s’y prenant tôt. Par contre les horaires ne sont pas top…
  • Sur place, nous avons voyagé en voiture, avec un chauffeur. Mr Hermanto, très sympa, parlant à peu près anglais. (Tel:  +62 81 79 434 753, 400 000 IDR / jour)
  • Pour une fois, nos hotels n’ont pas été des guesthouses budget, mais de vrais beaux hotels. Le Phoenix hotel, de style colonial, nickel, 80 EUR/nuit et excellent restaurant. Le buffet du soir vaut le coup, pour une vingtaine d’euros, tout comme le petit dej. Le cadre est super, avec piscine.
  • Deuxième hotel, le Puri Artha de style Balinais, beaucoup de bois et sculpture, très joli aussi avec un petit jardin sympa. 60 EUR/ nuit, et bon restaurant de cuisine locale.
  • Autre contact « chauffeur », contactez Andi (+62 81 32 852 3462 ou reds_bonkbilly@yahoo.co.id) qui vous emmenera dans environs de Yogya, Borobudur, Prambanan, et même Bromo, Kawa Ijen ou Bali!

 

 

 

 

 

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.