Singap’ is free: Carnets de voyage en Asie

Thaipusam 2010, Singapour

Le temple Sri Thandayuthapani

Le temple Sri Thandayuthapani

Thaipusam est une fête hindoue principalement célébrée par la communauté tamoule. C’est un festival unique au monde qui n’est pas vraiment célébré en Inde mais autorisé à Singapour et en Malaisie. Le jour de Thaïpusam, les Hindous célèbrent la victoire sur les démons du dieu Murugan, fils de Shiva. Cette fête a lieu le jour de la pleine lune du mois de thai et a pour but de rappeler que le monde est souffrance, principe de base de la religion hindouiste.

Un fidèle portant un kavadee

Un fidèle portant un kavadee

C’est un rite de pénitence, un mois avant le festival, les dévots entament un jeune nécessaire à la purification du corps. Le jour même, la coutume veut que cette purification s’accompagne de souffrances physiques.

Ma nouvelle paire de tongs

Ma nouvelle paire de tongs

Ainsi, de très nombreux participants se transpercent le corps, la langue, les joues avec des crochets, des pointes métalliques et portent sur les épaules de lourds « kavadees » (grands cadres métalliques) fixés au corps à demi-nu. D’autres transportent des pots remplis de lait en offrande pour Murugan, ou des citrons par exemple. Certains marchent sur des chaussures recouvertes de clous durant toute la procession, longue de 4km, entre 2 temples hindous de Singapour… Durant cette longue procession, ils transportent ces offrandes et kavadees tout en dansant sous les encouragements des proches et fidèles.

Dans le temple, avec un kavadee

Dans le temple, avec un kavadee

Autant vous dire que la surprise a été de taille, et que certaines scènes peuvent retourner un peu l’estomac. Plus de photos dans la galerie, âmes sensibles, s’abstenir!

Alors, de quoi vous convertir à la religion hindoue?

 

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.